Les gendarmes s’étaient déguisés en civil et taximen pour filer Thione et son complice

L’étau se resserre autour de Thione Seck. On en sait en tout cas un peu plus sur les conditions de son arrestation. Il nous revient de sources sûres que c’est suite à une filature de 45 jours que les hommes du Commandant Diack de la Brigade de recherche de la gendarmerie de Colobane ont décidé de passer à l’action ce mercredi 27 mai 2015. Selon les enquêteurs, c’est ce jour même que le Malien Alaye Djitèye devait procéder au lavage des faux billets. Si les gendarmes ont eu de si précises informations sur les agissements des suspects, cela est dû au fait que certains d’entre eux, en civil et sous les habits d’un “taximan”, ont eu à transporter à deux reprises le Malien à sa sortie de chez Ballago. D’après les hommes en bleue, la trentaine de millions de Fcfa en bons billets trouvés chez le leader du Raam Daan devaient servir à payer le Malien Djitèye, spécialiste dans le lavage des faux billets de banque. Par contre, il nous revient toujours de sources proches de l’enquête que l’argent trouvé dans la chambre de Kiné Diouf (entre 5 et 9 millions de Fcfa) appartiendrait à la femme de Ballago et à sa fille Moumy. Thione Seck et son présumé complice Alaye Djitèye ont été arrêtés avec une importante quantité de faux billets de banque le 27 mai dernier. C’est ainsi qu’ils ont été inculpés avant-hier mardi et placés sous mandat de dépôt par le juge Samba Sall du 2ème cabinet d’instruction. Lequel a suivi le réquisitoire introductif du Procureur de la République. Aux dires des avocats de l’artiste chanteur, l’entrevue avec le magistrat instructeur a été une occasion pour leur client de réfuter les accusations portées à son encontre, avant de se constituer partie civile.