Les femmes de l’APR tirent à boulets rouges sur…Idy

Les coups de canon lancés par le leader de Rewmi contre le président de l’Alliance pour la République (Apr) n’ont pas laissé indifférents les responsables dudit parti des Sicap Liberté. Ces derniers qui s’exprimaient en marge d’une cérémonie de remise de dons organisée par Mme Diacko Anta Sarr présidente de l’association Epaule contre épaule ont fait tir groupé sur Idrissa seck. Selon eux, les sorties répétées de l’ancien maire de Thiès sont dues au fait que les Sénégalais ont tourné «sa page»  et qu’«il veut se refaire une santé politique». Pour Zahra Iyanne Thiam, «ce n’est pas par des déclarations intempestives ni par des analyses du genre qu’il y a des deals qui se font sur le dos des Sénégalais» qu’il faut construire le pays. «Il faut faire de la politique par les actes, il faut faire de la politique utilement en apportant des contributions positives», a lancé Zahra Iyanne Thiam avant d’inviter «le leader du Rewmi à savoir raison garder».

Lui emboîtant le pas, le coordonnateur de l’Apr des Sicap Liberté de fulminer : « Nous ne devons même pas répondre à Idrissa Seck. Voilà quelqu’un qui ne sait pas où poser le pied. Il sait que sa page est définitivement tournée que les Sénégalais lui ont tourné le dos, c’est pour cela qu’il se lance dans des invectives». A en croire, Aliou Mara, Idrissa Seck veut installer «des débats inutiles qui ne feront pas avancer le pays. Nous sommes concentrés sur la politique définie par le président de la République pour sortir le peuple des difficultés quotidiennes pour un Sénégal émergent. C’est ça notre préoccupation mais pas des déclarations inutiles venant d’une personne qui veut se faire une nouvelle santé politique».