Les « Femmes » de Idy en croisade contre Macky et l’APR…Ce sont les « pourris de la République

Les Femmes de « Rewmi Thiès » en assemblée générale le mercredi 02 septembre 2015 au Cyber campus, siège du parti Rewmi à Thiès, ont sur la situation nationale, exigé du Président Macky Sall, de se concentrer sur la satisfaction réelle de la demande sociale (denrées de première nécessité toujours chères, prix de l’électricité élevé et énergie insuffisante, monde rural abandonné à lui-même) satisfaction qui, selon elles, « tarde à se matérialiser, et le Chef de l’Etat, malgré ses nombreux plans et programmes dévoilés (Yonnu yokkute, PSE, PUDC) peine à faire décoller le pays, ce qui démontre le caractère incertain du pouvoir actuel ».
Elles ont aussi listé les nombreuses incertitudes du régime. « Incertitude par rapport à un calendrier scolaire et universitaire troublé, mais aussi par rapport à un calendrier électoral pour le renouvellement de nos institutions inconnu dans un pays qui se dit république, par rapport à une justice dans laquelle l’exécutif annonce les date des tenues de procès et pour finir par rapport à un acte 3 de La décentralisation qui a fini de paralyser toutes nos collectivités locales ».
Devant cette situation déplorable, Macky Sall, s’indignent les femmes de Rewmi, sachant qu’il dirige un régime agonisant n’a trouvé comme solution pour être réélu, que d’accorder sa bénédiction à une transhumance massive, « l’APR tendant à devenir une « Association des Pourris de la République ».