Les enseignants vilipendent Serigne Mbaye Thiam à Touba et Tivaouane

Le différend qui oppose le gouvernement notamment le ministre de l’éducation Serigne Mbaye Thiam et les responsables syndicaux est loin de connaitre son épilogue. C’est la conclusion que l’on peut tirer de la dernière sortie des responsables syndicaux.
En effet, furieux de constater que le gouvernement n’a pas respecté son accord qui consistait à payer les rappels, Mamadou Lamine Dianté du Grand cadre et les responsables du Cusems se sont rendus, hier à Touba pour dénoncer le non-respect par l’État de ses engagements vis-à-vis d’eux.
Mamadou Lamine Dianté du Grand cadre, a fait savoir qu’ils ont été encore victimes ce mois-ci du gouvernement. l’Etat a ponctionné leurs salaires alors qu’ils ont suspendu leur grève depuis que Touba et Tivaouane s’étaient engagés à jouer le rôle de médiateurs.
«Ils ont ponctionné nos salaires à la fin de ce mois qui coïncide avec le vote de la loi de finance du mercredi dernier, à la même hauteur que le mois passé, alors que nous avons suspendu depuis le mot d’ordre de grève», a expliqué M. Dianté.
Le coordonnateur du Grand cadre a pointé du doigt le ministre de l’éducation nationale, «C’est lui, le ministre Serigne Mbaye Thiam, le responsable de cet acte car, il est le seul qui est habilité à transmettre les rapports de salaires», fustige-t-il.
M. Dianté a affirmé qu’ils ont été reçus par le porte-parole du Khalif général des mourides Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké et que ce samedi ils se rendront à Tivaouane afin de rencontrer Al Amine pour lui faire part de la situation comme ils l’ont fait à Touba.

1 Comment

  1. Les libéraux ont pillé les maigres ressources de ce pays, et vandalisé nos institutions. . Même le jardinier du chauffeur du gardien du conseiller de l’attaché du ministre délégué auprès du ministre conseiller sans porte feuille, est milliardaire en 6 mois. Même la vendeuse de poisson illettrée est ministre des vallées fossiles ou de la connectivite ou d’un de ces ministère inutiles ou duplicata d’un ministère déjà existant.

    Voler de l’argent, piller les ressources, vendre le littoral, l’aéroport et tout, est leur credo.

    Il faut donner le pouvoir à Khalifa Ababacar Sall pour 5 ans et on verra après. Lui au moins est travailleur, très bien éduqué, il ne se mêle pas de politique politicienne. Il est aimé de tous. Khalifa Sall est entre deux idéologies : un socialiste qui met l’homme au centre du développement, avec un respect et une connaissance de l’état et des institutions qui fait de lui l’héritier le plus méritant de Senghor. D’un autre côté, Khalifa Sall est en réalité surtout un socio démocrate du centre qui a l’intelligence d’Abdoulaye Wade quand il s’agit des grands projets de développement de l’état. Ce n’est pas pour rien qu’il s’entendait très bien avec Wade, ,même quand il était maire de Dakar ,opposant ayant battu Karim fils de Wade. Avec Khalifa Sall, nous aurons un président qui va remettre nos institutions sur pied, le pays en marche, qui respectera nos ressources et donnera aux sénégalais le bien-être qu’ils méritent tout en redonnant à notre économie toute sa puissance.

    Man daal moom la guiss comme seule alternative. Ces libéraux doivent tous aller dans l’opposition pendant au moins 5 ans pour nous épargner ces catastrophes qui nous guettent. Après on verra si on peut les ramener au pouvoir

Les commentaires sont fermés.