Les enseignants en colère…Serigne Mbaye Thiam ne respecte rien et continue de couper les salaires

On pensait en avoir fini avec les ponctions sur les salaires des enseignants, après que le Grand cadre et le Cusems ont déposé les armes en accédant à la demande de Touba et Tivaouane de suspendre le mot d’ordre. Que non ! Car, le Gouvernement continue de ponctionner les salaires des enseignants, dont certains se sont retrouvés avec moins de 90.000 F. Le coordonnateur du Grand cadre, Mamadou Lamine Dianté, renseigne que les sommes ponctionnées varient entre 30.000 F et 90.000 F. Un acte incompréhensible aux yeux des syndicalistes et enseignants. D’ailleurs, les syndicalistes ont reçu hier plusieurs coups de fil d’enseignants se plaignant des ponctions sur leurs salaires en cette veille de Korité. Du côté du ministère de l’Education nationale, on précise qu’il ne s’agit pas de ponctions, mais plutôt des prélèvements sur les salaires des enseignants qui devaient se faire au mois de mai et que l’Etat n’avait pas faits.nts