Les enfants de Sidiki Kaba insultent les policiers…Ils conduisaient une voiture sans permis

Dans le cadre de leur mission de sécurisation, les policiers du commissariat de Rebeuss ont contrôlé un véhicule qui émettait à fond une musique tapageuse. Vérification faite, il s’est trouvé que le chauffeur n’avait pas de permis de conduire. Puis, les passagers ont été embarqués, rapporte Libération.
Direction, le commissariat, aux fins de vérifications. Mais une fois sur place, Mansour Kaba, qui était avec son frère Moustapha Kaba, un des fils de Sidiki Kaba, a refusé de décliner son identité, au motif qu’il n’avait pas à mettre les pieds dans un commissariat.
Pis, lorsque les policiers l’ont sommé de livrer son identité, Mansour Kaba les a tous insultés. Suffisant pour que les policiers décident de le mettre en garde à vue.
Il leur opposera une résistance farouche et continuera de les insulter de plus belle, comme s’il savait qu’il ne lui arriverait rien puisque son père est ministre de la Justice.
Puis, les autres passagers d’informer les limiers qu’ils détiennent le fils du garde des Sceaux. Et vers 1 h du matin, ces derniers ont reçu ordre de libérer le fils du ministre de la Justice. Et pour maquiller toute cette farce, se désole Libération, une convocation, qui n’aboutira à rien, a été servie au fils prodige. Pour moins que ça, des citoyens sont en train de croupir en prison, parce qu’ils ne sont pas «fils de», s’offusque le Canard.