Les Compassions et sympathies de Serigne Modou Kara pour les…

Serigne Modou Kara a écrit une « Ode aux enseignants », en wolof pour leur epliquer qu’il comprend leur situation et leur lutte, mais pour également les rappeler à leur devoir envers les élèves. Nous vous la proposons en version traduite par nos soins, donc sans pouvoir restituer et la rime et la force de la pensée en wolof. « Vous les enseignants, moi le général de Bamba vous soutiens en toutes circonstances. Parce que vous êtes les premiers des citoyens. C’est difficile d’enseigner, que personne ne s’en étonne. Mais s’il plaît à Dieu, vous aurez gain de cause. Aidez les enfants à réussir, ce sera comme une forme d’adoration de Dieu pour vous. Quand on sera à la magistrature suprême, vous marcherez la tête haute. Dans pas longtemps, donc endurez d’une belle manière. C’est difficile. Ça vous aurait d’ailleurs étonné que ce soit facile. Je ne le dis pas pour vous faire plaisir, c’est ce en quoi je crois et je veux que vous soyez à l’aise. Mes enfants et les vôtres sont concernés. Je vous prie au nom du Saint Homme (Serigne Touba) de sauver l’année scolaire pour que les enfants réussissent. Nous avons décidé de vous soutenir pour que vous ayez gain de cause ». Voilà le message qu’il leur a adressé sous forme de « taalif » (poème).