Les choses se corsent pour Massata…Encore une affaire de 6 colis encombrants qui l’accusent

Dans sa livraison du jour, Libération renseigne que le parquet financier de Paris s’est auto-saisi pour faire la lumière sur une rocambolesque affaire de corruption présumée. L’Iaaf a officiellement annoncé, hier, avoir activé sa commission d’éthique pour procéder à des investigations. Cette nouvelle affaire, qui tombe au mauvais moment, à en croire le journal, a commencé lorsque The Gardian a publié un mail, en date de 2008, dans lequel Massata Diack et un homme d’affaires qatari auraient évoqué 6 « colis » à remettre à un « conseiller spécial » qui devait, à son tour, les remettre à des membres du Comité international olympique (Cio). A l’époque, Doha était candidate pour l’organisation des jeux d’été de 2016. Ces ‘colis » renvoyaient-ils à des enveloppes qui devaient être distribuées? c’est ce que veut vérifier le parquet financier d’autant que les initiales des 6 destinataires des colis étaient mentionnés dans le mail. Ce, alors qu’un témoignage accablant est venu confirmer ces révélations. En effet, le patron de l’athlétisme britannique, Ed Warner, a révélé que la délégation qu’il conduisait avait casqué 7,2 millions de dollars (4,3 milliards Cfa) après avoir été averti que Doha, avec qui Londres état en course, avait déjà casqué et que, donc, il fallait passer à la caisse pour augmenter ses chances.