Les cadres libéraux attendent toujours la réaction de Macky Sall sur le scandale Lamine Diack

La fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) dit attendre toujours la réaction du Chef de l’Etat, Macky Sall, sur le scandale Lamine Diack, révélant l’utilisation de « l’argent du dopage, de la corruption aggravée pour le financement de l’opposition sénégalaise de 2006 à 2012, dans le seul but d’évincer le régime du Sénégal d’alors ».

Dans un communiqué rendu publique, les cadres libéraux se sont prononcés sans fioritures sur l’affaire Lamine Diack de financement des partis de l’opposition anti-Wade. Dans leur texte, ces libéraux demandent ainsi, au nom des principes républicaines, « à la justice sénégalaise de se saisir de ce dossier afin que la lumière soit établie devant le peuple sénégalais».

Se prononçant par ailleurs sur le discours à la Nation du nouvel an, les cadres libéraux ont affirmé que le chef de l’Etat s’est lancé dans « une énumération laborieuse de réalisations délibérément majorées, avec des chiffres travestis à l’envi, sans le moindre souci d’honnêteté intellectuelle.

Pour les cadres libéraux, le taux de croissance économique que l’on proclame à 6,5% ne tient pas la route pour la bonne et simple raison que « les éléments constitutifs ne peuvent, objectivement, être collectés avant mars au moins ». Et de conclure, « ceux qui croient abuser les Sénégalais par ces chiffres fantaisistes se trompent lourdement » car ces chiffres « renseignent indubitablement sur la volonté de couvrir, d’un smog des plus épais, la vision des citoyens de ce pays».

1 Comment

  1. C’est bizarre. Un président se glorifie d’avoir arrêter la circulation de l’argent sale, on lui révèle que de l’argent de dopage d’athlètes russes à circulé jusque….. près de sa poche, et il perd la langue. Espérons qu’il va vite se ressaisir pour arrêter la circulation de ce nouveau argent sale.

Les commentaires sont fermés.