Les avocats de Me Sall et des autres prisonniers politiques cherchent la Liberté provisoire

Les avocats de Me Amadou Sall et ceux de Toussaint Manga ne comptent pas laisser leurs clients croupir en prison. A en croire, nos sources, les robes noires sont en train de préparer des demandes de liberté provisoire qu’ils vont déposer dans les plus brefs délais. Une à la Chambre d’accusation pour le compte de Me Sall placé sous mandat de dépôt depuis le 17 mars dernier pour appel à l’insurrection et offense au chef de l’Etat. Les autres recours seront présentés au doyen du juge en charge du dossier de Toussaint Manga inculpés avec d’autres jeunes libéraux pour destruction de biens appartenant à l’Etat, à autrui, violences et voies de faits.