Les avocats de l’Etat dansent après leur conf de presse de Paris…Ils sont heureux de « mentir »

Le Sénégal peut s’honorer d’avoir mené à bien le procès de l’ancien ministre d’Etat Karim Wade, condamné à 6 ans de prison à six ans de prison ferme et 138 milliards de francs CFA d’amende pour enrichissement illicite, soutiennent les avocats de l’Etat sénégalais.

Ce verdict, prononcé le 23 mars 2015 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), a été confirmé par la Cour suprême du Sénégal.

Dans un communiqué rendu public mardi, les avocats de l’Etat, par la voix de Me William Bourdon, se félicitent d’avoir « mené à bien le procès d’un dirigeant africain sur le sol africain (…)’’, « une grande première en Afrique ».

« C’est une grande avancée démocratique à laquelle je suis fier d’avoir participé », a dit Me Bourdon dans ce communiqué portant sur une conférence de presse tenue le même jour à Paris.

A son tour, le bâtonnier de l’Ordre des avocats du Sénégal, Me Moussa Félix Sow, a insisté sur la bonne gouvernance qui est désormais en vigueur au Sénégal.

Me Simon Ndiaye a, quant à lui, salué « le travail en toute indépendance et en toute transparence » des magistrats sénégalais dans un « temps très court ».

Les avocats de l’Etat du Sénégal ont annoncé avoir remis aux journalistes un dossier de presse contenant des procès-verbaux, les résultats des commissions rogatoires.

Y figurent également des relevés bancaires, des documents attestant de transferts de fonds ainsi que les montants chiffrés « du détournement des biens publics » pour lequel le fils de Me Wade a été jugé et condamné, ajoutent-ils.

3 Comments

  1. Face à la bombe Diack de l’argent du dopage pour l’opposition contre Wade, ou Diack-pot, la communication de Macky nous a sorti un huissier anonyme qui serait lancé sur la saisie des biens de Karim à Dakar. Nous avons lu dans leur presse, pèle mêle, que l’huissier va rencontrer Karim en prison, que Karim sera extrait pour rencontrer le juge, etc. La logique, aurait été qu’il y ait la moindre suite à cela. Que nenni. Ce serait oublier que le but était un tir de barrage contre le Diack-pot. Et puisqu’ils se sont mis en tête qu’ils ont en face d’eux un peuple de bali-bali, certains d’ailleurs leur donne raison par leurs croyances aveugles, ils se sont dit qu’ils ont réussi à enterrer la bombe Diack, et on passe.
    Arriva l’avis du Groupe de Travail (la troisième défaite de Macky face à Karim, hors du Sénégal). Après les cris d’orfraie pour faire croire que ce Groupe ne représente rien (malgré que le même pool d’avocats fut envoyé pour demander à ce groupe qui ne vaut rien de réviser sa première décision), la communication de Macky nous sorti sous le chapeau la nationalité française de Karim. Et cette nationalité ferait de lui un inéligible (décidément l’éligibilité de Karim devient une phobie pour eux). Et pendant un mois, le Sénégal entier fut inondé des nationalités de Karim, de Wade et de Viviane. Puis, ils se sont dit que ça suffit, que l’avis du Groupe de Travail est derrière eux.
    Aujourd’hui la vague du NON déferle sur le Sénégal. Macky a encore tous les problèmes du monde, puisqu’il a pour mission permanente d’aller à contre courant de l’opinion, des besoins, des désirs du peuple sénégalais. Ils concoctèrent encore la conférence de presse des avocats de l’état à Paris. Cette fois, ils ont le soutien d’un cabinet de communication de Bolloré. et comme d’habitude, encore un gros mensonge à faire répéter par leur presse et que leurs fanatisés relaieront .

  2. le NON doit avoir 2 Representants dans un Burau de vote. Les Sénégalais sont répartis dans 12.381 bureaux de vote .Si Lun a un besoin naturel urgent que lautre controle. Que lOppsition naccepte pas un seul representant evitez les concerts de youssou Ndour avec le Bulletin Non comme Ticket dentree il a fait en 2012

  3. une gouvernance sobre et vertueuse , c est le credo de son excellence Mr macky sall qui se declare d ailleurs intrangisant vis à vis des aueurs de mal gouvernance

Les commentaires sont fermés.