Les amis de la première Dame lancent l’offensive pour la réélection de Macky Sall en 2017

le secrétaire administratif du Réseau des Amis de Marième Sall (Rams), Ngor Faye, par ailleurs membre de la CCR/APR, s’est prononcé sur la nécessité d’accorder un deuxième mandat au Président Macky Sall. « La communication autour de la vulgarisation des réalisations du Président Macky Sall reste un défi à relever pour tous les cadres apéristes. L’un des plus grands mérites du Président Macky Sall, c’est de prendre en compte dans sa vision une idée aussi ingénieuse qu’est le Plan Sénégal émergent (Pse) et dont la finalité est de faire du Sénégal un hub dans la sous-région », explique M. Faye dans un communiqué parvenu à Leral.

Le Rams appelle tous les responsables de l’Apr ainsi que les sympathisants à descendre sur le terrain et à vulgariser largement les réalisations à mi-parcours du Président Macky Sall. Selon les membres de ce réseau, force est de constater aujourd’hui que le processus de l’émergence est en branle. « Sur le plan des infrastructures et des services de transports, une véritable révolution est en train de s’opérer comme le projet de construction de l’autoroute Thiès-Touba, le projet de réhabilitation du chemin de fer Dakar-Tambacounda-Bamako, le projet de construction du chemin de fer Dakar-AIBD, le projet de réalisation de pistes rurales et le projet de construction de ponts », notent-ils.

Et les amis de la Première dame d’ajouter : « L’agriculture reste dans le Pse une priorité où l’accent est mis sur la structuration de la filière arachidière, ainsi que sur la mise en place de 150 à 200 microprojets de soutien à l’agriculture familiale sans compter la politique de l’autosuffisance en riz local ».

Pour ce qui concerne la protection sociale, le secrétaire administratif du Rams soutient : « ce volet reste une des priorités du gouvernement, avec le développement de la couverture universelle par l’assurance maladie, le programme d’appui aux filets sociaux (bourses de sécurité familiale à 200 000 familles en 2015 et 300 000 en 2016, gratuité des soins aux enfants de moins de 5 ans, carte d’égalité des chances à 3000 personnes vivant avec un handicap, financement du Réseau des femmes pour l’émergence : les régions citées ont reçu chacune 600 millions : Thiès, Diourbel, Louga, Kolda et Ziguinchor. Dakar, compte tenu de sa surpopulation a reçu 1 milliard 500 millions de francs ».