Les ADS de Pape Maël Diop oublient de verser 3,1 milliards…Des motifs peu convaincants

Dans son rapport 2015, l’Inspection générale d’Etat (Ige) a découvert qu’une somme de 3,1 milliards de Fcfa manque sur les versements de la Redevance de développement des infrastructures aéroportuaires (Rdia), collectée depuis le 1e avril 2005 en vue du financement de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass.
Selon le rapport de l’Ige, exploité par “Libération”, entre mai 2010 et février 2013, le montant de la Rdia, facturé par l’Association internationale du transport aérien (Iata) à l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads), s’élève à 9,4 milliards. Sur la même période, l’Ads a encaissé au titre de cette redevance, 8,2 milliards, mais n’a versé que 5,1 milliards. Ce qui fait un trou de 3,1 milliards.

L’on explique ce gap d’une part par la défaillance de certaines compagnies aériennes qui ne payaient pas régulièrement les redevances déjà facturées et d’autre part par le détournement d’une partie de cette redevance pour le fonctionnement des Ads.