Les 50 milliards de la SENELEC impayés…Et les mauvais payeurs sont l’UCAD, L’assemblée nationale et Touba

On en sait davantage sur les créanciers de la Société nationale d’électricité. En effet, dans son édition de ce matin, L’Observateur détaille les structures qui doivent 50 milliards F Cfa à la Senelec, en guise de factures de courant impayées. Il s’agit, entre autres, de l’Assemblée nationale, qui cumule 20 factures impayées, de l’Université Cheikh Anta Diop, qui totalise 1062 factures, de Touba mosquée qui doit à la pauvre plus de deux milliards F Cfa.
Ce n’est pas tout. Car, selon le journal du Groupe Futurs Médias, la Ville de Dakar traîne une ardoise de 12 milliards F Cfa, là où l’hôpital de Fann se promène avec 353 factures non honorées. Alors, on comprend pourquoi, à l’Université d’été de la Convergence des jeunesses républicaines tenue à saly, le week-end dernier, le Directeur général de Senelec, Matar Cissé, déclarait à qui voulait l’entendre qu’il ne sera d’aucune tolérance envers les mauvais créanciers de sa boîte.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.