Les 4 enfants de Guédiawaye n’ont jamais été enlevés…Les parents ont tout manigancé

Tout était faux! L’enlèvement des quatre enfants du quartier Touba Bagdad de Guédiawaye n’était en fait qu’une chimère. L’enquête ouverte par le Commissariat de Guédiawaye a formellement attesté que les quatre gamins n’ont été ni ligotés encore moins maltraités, rapporte Libération. Selon le journal, cette histoire d’enlèvement a été montée de toutes pièces par les parents des supposés victimes qui ont manipulé la presse dans le but de bénéficier d’éventuelles retombées.
En vérité, Saliou Saliou Seck (4 ans), Talla Guèye Guèye (6 ans), Cheikh Sall (6 ans et demi) et le plus jeune El Hadji Malick Hanne (3 ans), se sont tout simplement perdus. Et leur supposé ravisseur, une femme, était en réalité un vieux cadre à la retraite du nom de Mor Talla Niang.
Celui-ci est tombé, jeudi soir, sur ces 4 enfants qui erraient dans la rue et les a recueillis dans sa maison de Thiaroye La Rochette pour qu’ils puissent y passer la nuit. Et a mis a la disposition des chérubins une chambre entière. Et le lendemain, Mor Talla Niang a fait le tour des brigades de gendarmerie et de parquets de la zone pour aviser au cas où les parents se manifesteraient. Mieux, il a déboursé une somme conséquente pour lancer des avis à travers la radio Rail bi Fm. Et c’est ainsi, que les parents des 4 enfants se sont rendus dans les locaux de la radio et ont pu contacter Mor Talla Niang et retrouver leurs enfants. Selon le témoignage du vieux retraité, les enfants se sentaient tellement bien, chez lui qu’ils ne souhaitaient pas rentrer.