Les 25 millions de Macky Sall divise la communauté musulmane de Marssasoum ! Les fidèles boycottent la Mosquée

La communion ne semble plus être de mise au sein de la communauté Musulmane de Marssassoum. À l’origine de ce clash une enveloppe de 25 millions que le premier des sénégalais a octroyé à cette communauté pour l’achèvement des travaux de la grande mosquée.
mosquée marsassoumEn effet, cette splendide bâtisse (photo) que Maitre Abdoulaye Wade a voulu mettre à la disposition des guides religieux musulmans de cette partie occidentale de la région de Sédhiou, qui en avaient exprimé la demande lors de la fameuse audience de ralliement du l’ex Maire Alassane Ndiaye, reste toujours inachevée.
L’entrepreneur qui avait estimé sa réalisation à 666 millions reste introuvable. Pressées d’étrenner leur bijou, les populations qui ont estimé le coût des travaux de finition à 50 millions ont sollicité un coup de main du Président Macky Sall. Ce dernier, sans doute soucieux de charmer l’électorat maraboutique du Pakao jusque-là fidèle à Maitre Wade, a vite sauté sur l’occasion en concédant, pour un premier jet, une enveloppe de 25 millions lors de l’inauguration, en grande pompe, de la mosquée.
Se montrant très charitable que de nature, Macky Sall serait dans les dispositions de casquer fort pour finaliser le projet de son mentor devenu son farouche adversaire. Cette manne financière est à l’origine de l’éclatement d’un conflit latent entre des fidèles musulmans de la capitale du Diassing.
Soucieux d’achever les travaux de leur mosquée en chantier, les fidèles du quartier Kankaba ont exprimé le besoin de disposer d’une part du montant alloué par le Président de la république.
Si tout au début rien ne s’oppose à une telle proposition, la déception des populations de ce quartier périphérique reste grande à l’arrivée, du fait du long silence de leurs frères, sur cette question, qui s’en est suivi. Pour manifester leur désapprobation face à ce qu’ils considèrent comme « un refus manifeste de partager »,des fidèles de Kankaba ont boycotté la prière de korité que la communauté musulmane de Marsassoum a l’habitude de célébrer dans l’unité et la communion totale.
Cette décision des sages, marque le début d’un cafouillage ou d’une rupture au sein d’une communauté unie dans la douleur et le bonheur …
Sanoussy Dia à Sédhiou pour xibaaru.com