L’église Catholique sauve le référendum de Macky Sall en décalant le dimanche des rameaux

0
232

L’Eglise catholique du Sénégal a, sans doute, enlevé une épine du pied au président de la République en décidant d’avancer les Journées mondiales de la jeunesse (Jmj), édition 2016, au 13 mars prochain, au lieu du 20 mars, dimanche des Rameaux, où cet événement était traditionnellement célébré. En retenant le 13 mars, l’Eglise aménage, en effet, une porte de sortie à Macky Sall, face à l’appel au boycott du référendum du 20 mars lancé par les jeunesses chrétiennes.
Prévues initialement et comme à l’accoutumé, pour le dimanche 20 mars prochain, jour marquant le dimanche des Rameaux, les Journées mondiales de la jeunesse (Jmj), édition 2016, que les catholiques du monde entier célèbrent, sur initiative du Pape Jean Paul II, depuis 1985, vont connaître cette année un décalage. En effet, cette journée du 20 mars choisie par l’Eglise catholique sénégalaise pour les festivités de la dite journée, coïncide avec la date retenue par le Président de la République pour la tenue du référendum sur la réduction du mandat. Aussi, en lieu et place du 20 mars, les autorités de l’Eglise catholique ont décidé d’avancer les Jmj 2016, dont le rassemblement phare est prévu à Fatick, au dimanche précédent, c’était le 13 mars prochain, dans tous les diocèses du Sénégal.