Législatives 2017…Bougoul Mbaye de Bokk Gis Gis plaide pour la parité sur les listes

0
185

LA PARITÉ AUSSI DANS LES INVESTITURES POUR LES LÉGISLATIVES.

Nous sommes des femmes, des mères, des filles, des sœurs, nous résumons la vie.

La journée du 8 mars nous est consacrée et nous rappelle l’apport vital de la femme dans toute société qui aspire à l’émergence politique, sociale, économique, culturelle et environnementale. Cette journée est aussi l’occasion de mettre en évidence nos droits,  de faire le point sur les politiques étatiques entreprises pour l’amélioration de nos conditions de vie. Nous sommes au début et à la fin de l’élaboration d’une société progressiste et émancipatrice à tous les niveaux.

À l’approche des législatives, toutes les questions relatives au rehaussement de cette nouvelle Assemblée nationale sont soulevées par les Sénégalais d’ici et d’ailleurs qui par leurs devoirs citoyens et civiques souhaitent être dignement représentés dans une Assemblée hautement et qualitativement paritaire. Depuis la consécration de la diaspora sénégalaise en circonscription électorale par voie référendaire, les femmes sénégalaises de la diaspora au-delà de nos divergences politiques sont unanimement d’accord sur une seule chose : le respect et l’application de la parité qui est un droit inaliénable, par la loi n° 2010-11 du 28 mai 2010, instituant la parité absolue homme-femme dans toutes les institutions totalement ou partiellement électives au Sénégal.

Nous réclamons aux politiques de tout bord de tenir compte de l’aspect paritaire dans les investitures pour les législatives du 30 juillet 2017 au Sénégal et dans la diaspora. Que l’on s’aligne sur une liste unique ou pas.

En tant que femme politique, coordinatrice de Bok Gis-Gis -France, je plaide ici au nom de la femme sénégalaise pour que la parité soit respectée. Nous sommes des vectrices de développement, nous pourrons être des « porteuses » de lois qui pourront contribuer de manière significative à la résolution des problèmes qui constituent des goulots d’étranglement pour le Sénégal. Par conséquent nous réclamons l’effectivité de la parité lors des prochaines échéances ainsi que dans nos institutions républicaines n’en déplaise aux partisans de la régression.

Une chose est sûre : Là où il y a des femmes en politique, la politique change et gagne en qualité.

Bougoul MBAYE

Coordinatrice de Bokk Gis Gis France

Responsable des femmes du FPDR France

Laisser un commentaire