Le temps de la vie est en fin arrivée pour les formations politiques.

On a l’impression que la campagne pour les législatives a démarré à Bignona. En effet, depuis quelques temps, ça bouge et ça va dans tous les sens.  Chaque entité politique affûte ses armes en direction des législatives de juillet prochain. Pour le moment, c’est l’heure du réveil qui est arrivée même les instances en léthargie depuis les dernier referendum sont en train d’être dépoussiérées afin qu’elles puissent se remobiliser pour le combat à venir. Les partis et mouvements politiques sont tous sur le terrains à la rencontre des militants ou dans des opérations de charme en direction de potentiels électeurs. Cependant, l’étape suivante sera plus intéressante, quand il s’agira de nouer des alliances. Tout le monde semble convaincu qu’aucune formation politique ne peut gagner seule des élections au Senegal. Dans ce cas, il faut partir en coalition mais avec qui et comment? Les ambitions des uns et les intérêts des autres seront mis à l’épreuve pour tracer les contours des futures alliances.
L.BADIANE pour xibaaru.com
Partager