Le Sénégal va jouer un rôle majeur dans les décisions des Nations Unies…Et même dans l’élection du SG de l’ONU

L’entrée au Conseil de sécurité du Sénégal en tant que membre non permanent n’est pas insignifiante. C’est pour dire que, contrairement à ce qui se dit çà et là, les voix des pays qui sont membres non permanents du Conseil de sécurité comptent dans le mécanisme de prise de décision aux Nations unies. Car, pour qu’une résolution puisse être prise par le Conseil de sécurité, il faut que quatre des dix pays non permanents donnent leur aval dans le sens souhaité. Mais il y a plus important car le mandat du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, se termine le 31 décembre 2016. Or, à cette date, le Sénégal sera encore en poste. Quand on sait donc que c’est le Conseil de sécurité qui propose à l’Assemblée générale des Nations unies le nom du prochain président, on voit aisément que le Sénégal se positionne bien dans le dispositif de prise de décision au niveau mondial. En terme de lobbying, cela ouvre d’importantes possibilités, y compris sur le plan économique.