Le Secrétaire général de la Raddho interdit de visite à Karim Wade…la peur s’installe du côté du pouvoir

Aboubacry Mbodj, secrétaire général de la Raddho, a été interdit de visite à Karim Wade. Et pourtant, le patron de la Raddho détenait par devers lui un permis en bonne et due forme délivré par l’Administration pénitentiaire, nous confie-t-on de sources judiciaires. Lorsqu’il s’est rendu à Rebeuss, ce mercredi, il a été renvoyé pour vendredi, c’est-à-dire hier. Mais à la surprise générale, les gardes l’ont interdit d’entrer dans la prison. Pour quelles raisons ? Mbodj a essayé de câbler le régisseur, pour en avoir le cœur net. Semble-t-il que ce dernier a reçu des ordres d’en haut. A l’instant T, Aboubacry Mbodj a saisi le cabinet du Ministre pour dénoncer ce fait. Toutefois, l’homme connu pour son hostilité à la Crei a menacé de porter presse pour informer la communauté internationale de cette «forfaiture». Le gouvernement a-t-il perdu sa quiétude, depuis l’avis du Groupe de travail des Nations-Unies sur la détention arbitraire de Wade fils? Affaire à suivre.

1 Comment

  1. c’est un pays qu’on ne reconnait plus on voit aujourd’hui au senegal du jamais vu :BAFOUER LA DÉMOCRATIE ? LA DICTATURE .LE NON RESPECT DES DROITS DE L4HOMMELES MAUX QUI GANGRENÈ AUJOURD’HUI LE SÉNÉGAL SE DÉFINIT EN SAUVE QUI PEUT
    PÉNIBLE ON A PLUS LE DROIT DE MANGER DE BOIRE DE DORMIR DE SORTIR D4AVOIR DE L3ARGENT DE TRAVAILLER ETC

Les commentaires sont fermés.