Le scandale des « perdiums » de la presse lors du Magal de Touba rebondit…L’étau se resserre autour de…

Les journalistes qui ont couvert le Magal de Touba ne comprennent pas le désordre qui règne au sein de la cellule de la communication. En effet, il existe une nébuleuse dans la gestion de l’argent destiné aux journalistes. Que l’on se comprenne bien, les journalistes ne sont pas demandeurs, c’est dans la tradition du Magal. Mais voilà, la cellule de communication qui tient la bourse avait orienté les journalistes auprès d’un certain Djily Mbacké. Ce dernier de les prier de s’adresser à Mor Daga Syll qui détiendrait les sous. Et grande a été la surprise des journalistes de s’entendre dire par ce dernier qu’il avait déjà dégainé. Qui sont les journalistes à qui Mor Daga Syll a remis le pactole ?
Baolinfo qui s’est intéressé à ce « détournement « en menant ses investigations peut affirmer de façon formelle que beaucoup de journalistes n’ont rien reçu. Et personne ne sait où est passé la somme destinée à la presse. Les deux responsables se renvoient la balle. Mais eux seuls savent la destination finale de cet argent estimé à des millions de nos francs. Et il faut dire que ce n’est pas la première fois que l’argent destiné aux journalistes disparaisse. L’on se rappelle du cas du correspondant de l’Obs à Touba-Mbacké alors accusé par des confrères d’avoir détourné de l’argent.Suivez notre regard. Mais chut, Xaliss beugoul thiow nak. Malgré tout, Baolinfo a tenté de joindre les concernés en vain….
Nous y reviendrons largement
Abdou Khadre Seck Pour Baolinfo.net