Le Rewmi rabaisse l’APR…Le parti présidentiel manque de niveau

Les sorties d’Idrissa Seck et les ripostes tous azimuts des apéristes, le député de Rewmi, Thierno Bocoum se l’explique par une volonté des membres du parti présidentiel de se faire remarquer par leur mentor. A l’en croire, ils ne sont pas en mesure d’élever le niveau du débat politique. «Ce n’est pas seulement une question de volonté, mais bien une question de niveau.

Certes, il y a certains parmi eux qui tentent d’élever le débat, mais la plupart en sont incapables. Orphelin d’un parti organisé, ils passent tout leur temps dans les médias pour se faire remarquer par leur bienfaiteur», fait-il remarquer dans les colonnes de l’Observateur de ce vendredi 8 juillet 2016. Autant de raisons qui font dire au parlementaire, que l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, «est aujourd’hui, à leurs yeux, un fonds de commerce.

Ils profitent d’une moindre déclaration de sa part pour sortir de leur torpeur. Il faut dire également que le président semble bien apprécier cette attitude honteuse de ses plus proches collaborateurs», constate Thierno Bocoum selon qui, «un sérieux problème se pose quand ceux qui doivent exécuter la politique de la nation passent tout leur temps à insulter d’honnêtes citoyens et ne comprennent rien de leur dossier».