Le PS divisé entre Tanor et Khalifa Sall…Deux camps s’opposent dans le bureau politique

Les récentes attaques de Moussa Bocar Thiam, porte-parole adjoint du Parti socialiste contre le maire de Dakar, Khalifa Sall, ne sont pas du goût de Kany Béye, le maire de Ndoulo par ailleurs membre du bureau politique du Ps.

Réagissant à ce qu’il considère comme « des attaques commanditées par Ousmane Tanor Dieng lui-même », qu’il ne reconnaît plus comme secrétaire général du Ps, Kany Béye a fait un retour à l’envoyeur.

Il dit : « Je n’ai pas pitié de Me Moussa Bocar Thiam, mais j’ai pitié des malheureux gens qu’il défend dans son métier d’avocat. Mais ces attaques n’ébranlent ni Khalifa Sall ni les gens déterminés qui l’accompagnent et le soutiennent contre vents et marées. »

Il rajoute : « Cet avocat qui peine à trouver la voie dans son métier est trop petit pour prétendre faire la guerre à Khalifa Sall qui ne va jamais s’abaisser à le répondre. En réalité, Me Moussa Bocar Thiam, en véritable opportuniste, est devenu la télécommande de Tanor Dieng. Et c’est nous que ce paltoquet trouvera sur son chemin. »