Le protocole de Macky éconduit les artistes Doudou Ndiaye Mbengue et Kiné Lam…Pas beau du tout !

Ils étaient très nombreux, les artistes à monter sur le podium lors de l’inauguration du tout nouvel Hôtel de ville de Fatick, à l’occasion de la tournée économique du chef de l’Etat dans la région. Mais vu les contraintes de temps et certainement un souci de prudence pour ne pas verser dans les campagnes prématurées, ils ont été contraints par le protocole d’écourter leurs prestations. Ce qui n’a pas plu au griot de Macky, Doudou Ndiaye Mbengue qui a été coupé net lors de sa prestation. Très en colère, l’auteur du titre «Macky amna ndam» de fulminer : «Vous ne devez pas couper ce morceau que le président lui-même aime bien. Quand on chante une autorité, il ne faut pas faire ça». Adjia Kiné Lam, la grande diva également stoppée pendant ses envolées lyriques a soldé ses comptes avec le service protocolaire du palais. Et cela devant Macky. «Qu’on nous laisse faire notre prestation convenablement. Nous sommes des artistes de ce pays. Qu’on nous laisse travailler», a vociféré la cantatrice. Mais Macky de calmer les esprits en tranchant en faveur de ses laudateurs : «Je crois qu’il faut laisser les artistes faire tranquillement leur travail. Ils font partie de nous», a-t-il lancé