Le Professeur Amsatou Sow Sidibé : « Benno Bokk Yaakaar est une coalition de façade

Oui, elle est et reste dans Benno bokk yaakaar. Mais Amsatou Sow Sidibé et son parti Car leneen ne se font pas d’illusions sur la coalition présidentielle. Elle est une union de façade faite de « cœurs désunis ». Le juriste s’exprimait ce week-end au Cices, lors de la célébration des 4 années de sa formation politique.
Car leneen, le parti dirigé par Amsatou Sow Sidibé, a soufflé ses quatre bougies. Un atelier a été organisé samedi dernier au Cices sur le thème humanisme et démocratie. Le Pr de Droit a profité de l’occasion pour livrer ses sentiments sur la coalition présidentielle.
Certes, Car leneen réaffirme son ancrage dans Benno bokk yaakaar. Cependant, la patronne de la formation politique estime que l’union est plus une illusion qu’un fait. « Nous espérons que ce concept deviendra une réalité, c’est-à-dire une structure avec des instances de décisions mais aussi d’actions aux missions claires, avec une volonté réelle de gouverner ensemble », plaide-t-elle.
Dans la foulée, celle qui se veut une femme de paix se fait encore plus précise dans ses critiques contre la coalition. « La coalition n’est pas ce qu’elle devait être. Il n’y a pas une union des cœurs. Elle n’est pas une coalition de travail. C’est une coalition de façade », regrette-t-elle.
Or, les militants du parti né entre les deux tours de la présidentielle de 2012 restent convaincus que la construction nationale ne peut se réaliser que dans le cadre d’une vaste union sacrée. De ce fait, Amsatou Sow Sidibé précise que le cri de ralliement de son parti est : leneen (autre chose, changement), neneen (autrement) ak nieneen (avec d’autres). « Nous avons besoin d’autres personnalités », dixit M. Sidibé.
S’agissant de son parti, le juriste a estimé que l’adage selon lequel la valeur n’attend point le nombre des années s’est confirmé. Il a participé à l’élection présidentielle, non pas pour accompagner mais plutôt pour porter sa propre candidature. Le parti sera par la suite « écarté » dans la confection des listes de la coalition Benno bokk yaakaar. Viennent ensuite les locales. Si l’on en croit la présidente, Car leneen a comptabilisé 50 élus à l’issue des scrutins.
A propos de l’idéologie du parti, elle rappelle qu’il est d’obédience humaniste et démocrate. La formation politique place donc l’humain au centre des préoccupations. « Être humanisme, c’est mettre en valeur tous les aspects de l’être humain », dixit-elle. De ce fait, l’enseignante, au nom de son parti, affirme s’être impliquée dans les crises scolaires et universitaires afin d’éviter la catastrophe. De même, elle s’est engagée pour la paix en Casamance et dans la stabilité nationale de façon générale.