Le procureur Bassirou Guèye : « Ce n’est pas parce qu’on est député qu’on a le droit d’insulter le président »

Le Procureur de la République Serigne Bassirou Guèye est très clair dans l’affaire Omar Sarr. Il demande aux Sénégalais de faire attention : «les Sénégalais ne doivent pas se laisser prendre au piège. Comment une personne, même si elle bénéficie d’une protection, peut-elle avoir le droit d’insulter une institution telle que le président de la République ou l’Assemblée nationale ? Ce n’est pas parce qu’on est député et qu’on a une immunité qu’on a le droit d’insulter les institutions de ce pays. Je crois que c’est là où devrait se situer le débat. Les Sénégalais ont mis en place des institutions et ce n’est pas parce qu’on se prévaut d’une immunité qu’on doit les insulter. Encore que dans le cas d’Oumar Sarr, il n’y pas d’immunité qui joue »

1 Comment

  1. Mais si l’on est journaliste du Monde, si, on peut « insulter » le président de la république.

Les commentaires sont fermés.