Le président Macky accusé d’être en Campagne électorale permanente

Malheur au peuple Sénégalais: le Président Macky SALL ne sait pas gouverner. C’est Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) qui donne son avis pour expliquer les difficiles conditions de vie des populations. Aujourd’hui, si les citoyens restent encore dans le désarroi total, gagnés par le regret, la déception et la consternation, après cinq longues années d’exercice du pouvoir par celui qui a été élu en mars 2012, c’est parce que tout simplement qu’il s’est injustement lancé depuis lors, dans une perpétuelle campagne électorale, à la recherche d’un second mandat en 2019, qu’il n’aura pas. En vérité, le Président Macky SALL ne respecte pas ses compatriotes, en ce sens qu’il ne se préoccupe guère de leurs véritables problèmes dont le chômage des jeunes, la lutte contre l’insécurité et la corruption, le développement des secteurs que sont la Santé, l’Education, l’Agriculture, la Pêche, l’Elevage, l’Artisanat, le Tourisme, pour ne citer que cela, sans oublier bien sûr celui de l’Informel.

Ainsi, en voulant tromper l’opinion à travers ses nombreuses actions de politique politicienne, il va se heurter à la détermination et à la vigilence des mêmes électeurs qui avaient chassé du pouvoir, ses prédécesseurs: Monsieur Abdou DIOUF et Maître Abdoulaye WADE. Gouverner, c’est prévoir. Ça, tout le monde le sait fauf le Président Macky SALL qui ne fait aucun effort pour protéger, par exemple, les populations contre les graves conséquénces de l’errance des malades mentaux qui innondent les rues de toutes les villes du Sénégal. Au contraire, il les expose à ce danger permanant auquel il n’est pas lui-même à l’abri. Donc, celui qui disait que le Président Macky SALL est un nullard, n’a certainement pas eu tort, du tout. Et, ce n’est point avec la construction d’infrastructures que l’on peut obtenir un second mandat. Non, il faut bénéficier de la confiance des électeurs, ce qui n’est plus le cas pour lui présentement pour des raisons que tout le monde connait.

Rufisque, le 05 août 2016
Ansoumana DIONE. Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux malades mentaux (ASSAMM)