Le président des maires du Sénégal soutient Khalifa Sall sur l’affaire des milliards bloqués

Le président de l’Association des maires du Sénégal, Aliou Sall, a émis ses inquiétudes par rapport au blocage de l’emprunt obligataire de la ville de Dakar. C’est ce qu’il a exprimé, hier, lors de l’atelier de lancement de la concertation sur les finances des Collectivités locales dans le cadre de l’Acte 3 de la Décentralisation…Une manière pour le patron des maires de soutenir l’édile de Dakar Khalifa Sall : « Nous souhaitons que les Collectivités locales soient aussi en mesure d’aller sur le marché pour lever des Fonds afin de faire face à leurs besoins d’investissement », a souligné le frère du Président Macky Sall. Pour lui, il est naturel et logique que les maires regrettent que cette opérations d’emprunt obligataire n’ait pas pu démarrer comme l’espèrent les élites de la ville de Dakar. « Nous nous félicitons de l’esprit de dialogue et d’échange qui prévaut aujourd’hui entre la ville de Dakar et les services compétents de l’Etat et nous espérons que, dans un avenir proche, cette opération pourra reprendre de plus belle », a-t-il ajout. A l’en croire, cet emprunt va permettre à la ville de Dakar de pouvoir lever des Fonds. Mais, assure-t-il, que « cet emprunt doit se faire dans les conditions qui sécurisent les ressources de l’Etat puisqu’au final, c’est l’Etat qui garantit toutes ces opérations ».