Le « président by phone » appelle les lutteurs…Il cherche des gros bras

Depuis sa libération Karim passe son temps à appeler toutes les couches de la population. Il a appelé les politiciens, les associations, les mouvements, les religieux, les charbonniers…Et le grand joli cœur appelle aujourd’hui, les lutteurs…L’ancien ministre d’État vient de contacter trois lutteurs, Malick Niang, Ama Baldé et Bathie Seras. « Pour les deux premiers, il les a appelés pour communier avec eux après qu’ils ont séjourné ensemble à la citadelle du silence », rapporte Libération dans son édition de ce jeudi.

Le troisième, ajoute le journal, « il l’a appelé par reconnaissance. Car, on se rappelle que ce dernier a fait 9 mois de prison à cause de Karim ».