Le PM signe avec la BOAD un accord de 60 milliards pour « nettoyer » dix villes du pays dont Dakar

Le gouvernement sénégalais et la Banque ouest africaine de développement (BOAD) ont signé mardi à Dakar un accord de financement de 60 milliards CFA destiné à un projet d’assainissement de dix villes.

L’accord a été signé par le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne et le président de la BOAD, Christian Adovelande, en marge d’un atelier de lancement du programme d’assainissement de dix villes sénégalaises avec l’objectif de faire passer le taux d’accès à l’égout dans la zone ciblée de 56 % en 2014 à 60% en 2019.

Il s’agit aussi de faire passer le taux de dépollution de 40% en 2014 à 45% en 2019 et d’augmenter de 46% la capacité de traitement des eaux usées par un traitement additionnel de 14000 m3/jours.
Un des objectifs visés est également de réduire de 30% le nombre de personnes affectées par les inondations.

Dans les dix villes concernées par le programme il est prévu un système de collecte et de traitement des eaux usées comprenant 268 000 ml de réseau d’égout, 16 000 branchements à l’égout, 30 stations de pompage et 7 stations d’épuration.

Les travaux devront aussi aboutir à confectionner un réseau de drainage des eaux pluviales avec des caniveaux, des stations de pompage, bassins de rétention avec une capacité de stockage de 39 000 m3 et un système d’assainissement autonome doté de 503 édicules scolaires.

Les villes concernées par le projet sont : Dakar, Kaolack, Touba, Tivaouane, Louga, Saint-Louis, Matam, Tambacounda, Pikine et Rufisque