Le PM met en garde contre la corruption : « c’est une menace pour l’état de droit et fragilise la démocratie »

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a présidé hier après-midi l’atelier consacrant le lancement de l’étude sur la perception et le coût de la corruption. Selon Mahammed Dionne, la complexité de la corruption fait qu’elle mérite d’être bien comprise dans tous ses aspects pour être combattue avec la plus grande efficacité.

« L’étude sur la perception et le coût de la corruption vient à son heure en raison de l’importance de ses enjeux dans la problématique de la lutte contre la corruption. Elle est complexe et constitue un des principaux facteurs de contre-performances des politiques publiques et l’une des causes de l’aggravation de la pauvreté à travers le monde. Elle empêche aux populations de jouir  de leur droit et liberté et elle constitue une menace pour l’État de droit et la démocratie puisqu’elle fragilise nos institutions, décourage l’investissement et déstabilise les structures sociales culturelles ».

Cette étude permettra à notre pays selon le PM, de mieux cerner le phénomène dans toute sa dimension en vue de mettre en place des stratégies efficaces de prévention et de lutte.

1 Comment

  1. Mr LE PM IL FAUT COMMENCER PAR DEMANDER A MAKY SALE D OU EST CE QU IL A TIRE SON PATRIMOINE COLOSSAL ALOR QU IL ETAIT UN SIMPLE LOCATAIRE EN 2002 A LIBERTE VI

Les commentaires sont fermés.