Le PM est clair sur l’incendie du CICES : « Ce n’est pas à l’état de prendre en charge l’indemnité des victimes »

L’indemnisation des exposants du Pavillon vert, victimes d’un incendie qui a emporté la plupart de leurs marchandises, est une question qui préoccupe ces commerçants infortunés. Interrogé sur cette affaire en marge de sa visite au Centre international du commerce extérieur de Dakar (Cices) hier, mercredi 16 décembre, le Premier ministre, Mahammed Boun Dionne a répondu que cela n’est pas du ressort de l’Etat. «Ce n’est pas à nous de prendre en charge l’indemnité des victimes. L’Etat a des procédures et s’il devait intervenir, il existe dans ses structures une agence judiciaire de l’Etat qui s’occupe de ce genre de question. Mais, le Cices est assuré, laissons les experts faire leur travail. Et, s’il faut la main invisible de l’Etat, je peux vous assurer qu’elle sera là». Cependant, le Chef du gouvernement a précisé «qu’un travail de recensement a été fait pour qualifier l’impact de l’incident pour que les assurances puissent prendre le relais du Cices».