Le PM décante une situation de grève…Le SAES décide de reprendre les cours pour sauver l’année

Il tempère le ton pour quelques jours. Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) ambitionne de sauver l’année universitaire perturbée par ses mouvements de grève. Le secrétaire général de cette structure, Seydi Ababacar Ndiaye, et ses camarades entendent donc s’inscrire dans une nouvelle dynamique de conciliation dont le but est de pacifier l’espace universitaire. Par ailleurs, signalent-ils, la trêve de leur plan d’action s’achève le 9 mai prochain.

Et, il faut relever qu’avant-hier, ces syndicalistes ont rencontré le Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne. C’est à l’issue de cet entretien qu’ils ont décidé de changer de fusil d’épaule.