Le PDS traverse une profonde crise…Des cadres confirment et accusent des faucons qui contrôlent le Vieux Wade

Des faucons au Palais…Mais des charognards au PDS qui attendent de finir avec le vieux Wade.

Bassirou Kébé, membre de la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) dit tout haut ce que les libéraux murmurent. Pour Bass, le PDS traverse une profonde crise à cause d’un groupuscule de personnes qui isolent le vieux pour mieux le contrôler et le dépouiller. Mais Bass ne va pas plus loin. Il parle mais ne donne pas de noms, ce qui revient à dire que rien n’est encore résolu au PDS…
« Actuellement, c’est un petit groupe qui fait dans la combine, les divisions et qui entourent Me Wade en lui donnant de fausses informations qui sont la cause de la léthargie qui frappe le parti…Cela a nécessairement des conséquences parce que de tels actes se répercutent au niveau de la base qui est sans animation…Aujourd’hui, la vérité est toute simple. Ce groupe dont je parle n’est intéressé que par ses propres intérêts et non ceux du parti. Ils se cachent derrière le Secrétaire général du Parti Wade alors qu’ils devaient être au-devant de la scène et mener le combat. Nous n’avons rien contre notre mentor qui reste et demeure notre référence, mais les gens qui ne font que dans la désinformation le poussent à s’attaquer à certains responsables alors que le combat est ailleurs…Tout responsable qui affiche des ambitions est caricaturé comme étant contre Karim Wade. Cela est faux. Sa candidature est déjà validée, mais il faut une animation politique pour lui donner toutes les chances de sortir de prison et aller battre l’actuel Président » a déclaré Basirou Kébé dans un entretien avec Libération