Le PDS tire à boulets rouges sur la gestion du maire de Kolda…Il est loin de sa ville et loin des réalités

Le ministre maire Abdoulaye bibi Baldé est dans le collimateur du Parti Démocratique Sénégalais section Kolda. Le premier magistrat de la ville est accusé de maladresses dans la gestion des affaires de la cité. A en croire Fabouly Gaye « le déguerpissement des marchands et commerçants, s’est fait sans aucune mesure d’accompagnement de ces citoyens ». Le leader du PDS dans la capitale du Fouladou n’a pas mis de gants pour accabler l’équipe du maire Abdoulaye Bibi Baldé. De l’avis de M Gaye « le maire passe plus de temps ailleurs, loin des réalités du peuple de sa ville ». L’ancien président du défunt conseil régional souligne dans la foulée qu’avec ses absences répétées, Bibi n’est pas l’homme qui doit abréger la souffrance des Koldois. Ainsi les différents plateaux multifonctionnels installés sous le régime libéral sont en état de délabrement très avancé à cause d’une absence d’entretien. Un constat amer du secrétaire général de l’UJTL de Kolda. Fabouly Gaye ajoute que même les routes de la capitale du Fouladou sont par endroit couvertes d’eau de pluie, au moment où l’éclairage fait grand défaut dans certains quartiers de cette ville. Des manquements qui s’ajoutent à ce qu’il qualifie d’intimidation de certains agents municipaux qui réclament droits et justice dans l’exercice de leur fonction. A cela, le patron du PDS local dira que « cette intimidation ne passera pas ». Du coté du stade régional, le PDS constate une mauvaise gestion des infrastructures avec des toilettes qui dégagent une odeur puante. Ainsi, Fabouly Gaye peint un tableau sombre de la gestion de la nouvelle équipe dirigeante de la mairie. Face à tous ces « manquements », le PDS déclare la guerre au maire et son équipe. « C’est fini la période de grâce pour le maire. Nous allons l’obliger de force à travailler pour les populations sans aucune discrimination » a déclaré Fabouly Gaye sous les ovations de ses nombreux militants. Renseignant qu’une batterie d’actions sera lancée juste après la fête de tabaski, dans le sens « d’imposer Abdoulaye Bibi Baldé à servir Kolda et ses habitantes et habitants ».
EL HADJI MAEL COLY