Le PDS « gifle » Alpha Condé : « goujat parvenu au pouvoir…venu séjourner au Sénégal aux frais de Wade »

Lors de sa visite à Dakar, faisant face à la presse, Alpha Condé, Président de la République de Guinée, a pris beaucoup de liberté dans ses propos face à la nation sénégalaise. En effet dans les annales des relations entre Etats, un Chef d’Etat, en visite dans un autre pays, quelques soient les griefs qu’il peut avoir vis-à-vis de ses hôtes, ne se comporte jamais comme Alpha Condé l’a fait à Dakar. Le pouvoir a une portée divine, et gare à ceux qui, lorsqu’ils en sont investis veulent l’exercer avec démesure !
Que ce soit dans le discours, que ce soit dans le comportement –regardez-le le samedi soir au palais gesticuler en présence du Président Bissau Guinéen – Alpha Condé n’a fait que projeter l’image d’un goujat parvenu au pouvoir par un tour de passe que seuls les Occidentaux pouvaient imaginer. Les spécialistes de l’histoire contemporaine de Guinée ont encore la responsabilité de nous expliquer comment ce Monsieur a pu être élu au deuxième tour des dernières élections présidentielles en Guinée. En tout cas, ce que nous retenons, aujourd’hui, c’est qu’il est sans projet pour la Guinée, car depuis qu’il est là, son programme politique, à l’image de celui de Macky Sall, se résume à casser de l’opposition pour vivre heureux. En un mot, Mr Alpha Condé est un personnage incapable de prendre de la hauteur, car il a toujours manqué un brin de noblesse quelque part chez lui.

Lorsqu’il s’en prend publiquement, le vendredi 7 août 2015 à Abdoulaye Wade, ancien Président de la République, il sait, au fond de lui-même, qu’il verse dans la vindicte à l’endroit de celui, qui, même si ce n’était qu’une fois, lui a manifesté sa solidarité. En effet dans la crise qu’a traversée la Guinée, la position constante du Président Wade a été de préserver ce qui restait de l’Etat, pour éviter le chaos, comme ce fut le cas en Somalie et plus tard en Côte d’Ivoire sous son ami Gbagbo! Quand il fut arrêté et emprisonné, Abdoulaye Wade a déployé tout son savoir-faire, usé de son influence pour le sauver ! Combien de fois, durant les douze années où Wade était au pouvoir, Alpha Condé est venu séjourner au Sénégal au frais de la Présidence de la République. Sa « prise en charge » était dans l’ordre normal du fonctionnement du protocole présidentiel à tel point que Monsieur Alpha Condé pouvait revendiquer l’affectation d’une suite dans n’importe quel palace de Dakar, et il ne s’en privait pas ! Il s’y ajoute que le Président Wade ne manquait jamais de lui venir en aide financièrement comme il avait l’habitude de le faire d’ailleurs avec ses visiteurs.
Tout le monde se souvient encore de l’imagination créatrice et de la capacité de persuasion du président Abdoulaye WADE pour obtenir du candidat Cellou Dalein DIALLO qu’il accepte les résultats du deuxième tour de l’élection présidentielle guinéenne pour éviter le chaos dans ce pays frère. Pourtant Alpha CONDE sait mieux que quiconque que rien de crédible ne pouvait justifier son élection.
Que ce Monsieur vienne aujourd’hui accuser le Président Wade d’avoir encouragé les militaires à garder le pouvoir, voilà qui montre que même investi des plus hautes charges de son pays, dans la douleur et la confusion, Alpha Conde manquera toujours de panache et de noblesse à tel point qu’on se peut se poser la question « qui est-il réellement ? ».
Le Parti Démocratique Sénégalais, dans son combat pour l’intégration africaine et la constitution des Etats Unis d’Afrique, sera toujours aux côtés du peuple guinéen dans sa lutte pour le respect des libertés et de la démocratie. Il salue la détermination de l’opposition guinéenne, toutes tendances confondues, à faire face à la politique d’oppression du pouvoir en place.

Dakar, le 10 août 2015
Pour le Comité Directeur
Oumar SARR S.G. Adjoint