Le Parti pour l’Emergence et le Développement Natangué n’a aucun problème avec le ministre de l’Intérieur

Avant tout, nous tenons à préciser que  nous n’avons aucun problème avec Monsieur  le  Ministre de l’Intérieur,  Abdoulaye Daouda Diallo  encore moyen avec sa personne. Puisqu’en vérité, le Président de la République, en jouissant de ses prérogatives constitutionnelles, il a le droit de nommer aux emplois civils et militaires conformément à notre Charte nationale. Relativement  en sa qualité de Ministre  partisan du pouvoir et en même temps  chargé des élections, nous pensons qu’il y a rien de nouveau sous le soleil. Car, au Sénégal, nous avons une démocratie majeure avec deux alternances successives qui se sont déroulées de manière pacifique, transparente, légale et démocratique. Toutefois, notre formation politique, le Parti pour l’Emergence et le Développement Natangué n’exclut pas la nomination d’une personnalité neutre  venant de la société civile si une telle  initiative  entre dans l’intérêt et dans le renforcement de la démocratie. Sur le vote des militaires et paramilitaires fixé au même jour du vote des civils nécessite une grande réflexion inclusive avec la participation de tous les concernés avant d’aller à l’assaut du vote. Nous sommes d’accord sur l’implication de  tous les citoyens mais, il ne faut pas de manière,  accélérée,  imposé  une telle démarche applicative.  Par ailleurs nous manifestions un grand respect, et attachement à notre chère armée si républicaine, si efficace, si professionnelle avec l’honneur qu’elle attribue à notre chère nation depuis son indépendance jusqu’à nos jours.

Le Président

Mohamet Massamba SEYE