Le parti d’Abdoul Mbaye traite Thérèse Faye et la Cojer de « Cancres »

SCANDALEUX COJER, MODER et APR!

le Président Macky Sall et l’APR avaient déjà décidé qu’un Sénégalais binational ne pouvait être candidat à la présidence sans avoir renoncé à son autre nationalité 5 ans auparavant. Sur la proposition du COJER de Mme Thérèse Faye, ils retiennent maintenant d’envisager exclure de cette compétition une catégorie de la population sénégalaise qui apporte une grande contribution au développement du pays malgré leurs handicaps. Ces derniers apprécieront leur inadmissible et tragique mise à l’écart.

Alors que diriger c’est rassembler, ces gens sont toujours à la recherche de fractures entre Sénégalais, ceci dans le seul souci de protéger leur pouvoir. On ne peut reprocher à la sécheresse intellectuelle de Mme Faye et autres d’ignorer que M. Bill Clinton, ex Président des Etats Unis, est un malentendant, mais ils répondront que le Sénégal n’est pas l’Amérique.

Alors restons au Sénégal et revenons à l’essentiel. Mme Yaye Fatou Sarr a demandé à Mme Thérèse Faye d’éviter de répondre aux questions sur le pétrole du Sénégal qui dépasse sa compétence. C’est une simple suggestion, pourquoi accentuer l’amertume de tous ces hurleurs au point de nous tympaniser? Par contre Nous comptons sur vos intelligences cachées et votre grande solidarité pour nous expliquer quelle orientation Mme Faye donne à la case des tout petits ? Et surtout n’oubliez pas de l’aider à nous fournir des bilans certifiés de l’agence qu’elle dirige, et à répondre à des questions qui la concernent et nous intéressent. Par exemple: quelle est la part des milliards du budget de l’agence qui a été consacrée à son train de vie et à celui des militants dont elle s’est entourée, et la part des budgets réellement consacrée à nos tout petits sénégalais?

Chez nous, à l’ACT nous n’aimons pas vivre de l’argent du contribuable et apprécions la discussion utile.

Pétrole, gaz, économie numérique, gestion des centres pénitentiaires, fin des inondations, année scolaire stable, revalorisation des pensions de retraites, santé pour tous, la valorisation de l’agriculture etc. Voilà quelques unes des choses qui nous intéressent et sur lesquels nous souhaitons débattre avec vous chacun dans son domaine de compétence. Osons remonter le niveau, allons dans l’excellence!

Cordialement

La JACT