Le « OUI » au Référendum permettrait à Macky Sall de diriger le pays pour deux autres mandats

Le 20 mars, tous aux urnes pour l’honneur de la patrie (Adama SADIO ADO)

Boycotter le référendum serait le pire des choix que l’opposition, la société civile et les webactivistes pourraient prendre. La victoire du OUI serait théoriquement permettre à Macky Sall de diriger le pays pour deux autres mandats. Bref, si le OUI l’emporte Macky Sall pourrait être à la tête du pays jusqu’en 2029. En 2024, le Conseil constitutionnel, fidèle à sa doctrine de non rétroactivité, va valider sa candidature, le cas échéant, au motif que son mandat (2012-2019) n’est pas concerné par la révision constitutionnelle du 20 mars 2016. L’hypothèse d’un remake des troubles sociaux et politiques ayant marqué le processus électoral de 2012 est bien plausible. L’histoire ne se répète pas, elle bégaie, disait Karl Max. Alors, la mobilisation pour le NON est un impératif pour toutes celles et tous ceux qui se sentent trahi par le chantre d’alors de l’éthique en politique. Voter et faire voter pour le NON est un devoir patriotique pour toutes celles et tous ceux qui ne souhaitent pas être complices de l’immolation de la démocratie sénégalaise et assister aux funérailles de la sacralité de la parole présidentielle. Boycotter le référendum serait cautionner le déshonneur de notre cher Sénégal sur la scène internationale par Macky Sall qui a, urbi et orbi, proclamé dans toutes les foras mondiales qu’il réduira son mandat en cours. D’ailleurs, la date du référendum (20 mars et non en mai comme maintes fois annoncée) répond au souci de prendre au dépourvu les forces vives de la Nation hostiles au wax waxaat waxaati waxeet de Macky. Et la clause d’éternité ou d’intangibilité du nombre et de la durée du mandat présidentiel s’inscrit dans une logique de consolider, si le cas se présente, l’argumentaire du camp de Macky Sall auprès de l’opinion nationale et surtout internationale pour une deuxième (non troisième de fait) candidature de Macky Sall en 2024. Alors, le 20 mars, tous aux urnes pour voter NON pour l’honneur de la patrie.

Adama SADIO ADO
adosadio@yahoo.fr

2 Comments

  1. CETTE THÈSE PART DU PRINCIPE QUE MACKY PEUT FAIRE 3 MANDATS.
    OR, CETTE HYPOTHÈSE EST IMPOSSIBLE ET IMPROBABLE SAUF SI MACKY FRAUDE AUX ÉLECTIONS. LE DÉGOÛT DES SÉNÉGALAIS ENVERS MACKY EST TEL QU’IL NE PEUT MÊME PAS SE QUALIFIER AU SECOND TOUR. 10% EST UN EXPLOIT.
    C’EST UN FAUX DÉBAT. LE RÉFÉRENDUM FERA FLOP. LES SÉNÉGALAIS NE SE MOBILISERONT PAS A PART QUELQUES PELÉS ET TONDUS DE L’APR. CE SERA LE PLUS GRAND ÉCHEC DE MACKY.
    SANS FRAUDE, MACKY EST CUIT. FAUDRA SURVEILLER DE PRÈS LES LÉGISLATIVES DE 2017.

Les commentaires sont fermés.