Le ministre Kaba veut trouver une alternatives pour les petites peines de prison

Le ministre de la Justice veut abroger les petites peines de prison. Il l’a dit, hier, lors de la cérémonie de clôture des deux semaines de la 6e édition de la session annuelle de formation sur les droits de l’homme, à l’initiative de la Fondation Friedrich Nauman pour la liberté (Fnf) et l’Institut international des droits de l’homme (Iidh).
Me Sidiki Kaba se prononçant sur l’état des prisons, de reconnaître que c’est une chose à améliorer. « Chaque jour qui passe, nous tentons d’améliorer la situation des prisonniers. Donc, nous sommes en train de créer, maintenant, des formes alternatives à la prison. Avec la prochaine réforme qui aura lieu pour les petites peines, on n’ira plus en prison ».

1 Comment

  1. CET INVIDU N A AUCUNE CREDIBILITE AU PRES DES SENEGALAIS. SOUS SON MAGISTERE LA JUSTICE SENEGALAISE EST PLUS TORTUEUSE ET MANIPULEE. MIEUX MONSIEUR KABA SE RABAISSE AU POINT DE FAIRE SON ACTE D ALLEGEANCE A MAKYAVELIQUE SALL EN REJOIGNANT L APR AVEC ARMES ET BAGAGES

Les commentaires sont fermés.