Le ministre et le DG de la Sonacos se chamaillent pour des enveloppes de…

C’est le journal l’As qui a mis l’affaire sur la place publique.  Le secrétaire d’État au Réseau ferroviaire national, Abdou Ndéné Sall, est formel : le directeur général de la Sonacos, Pape Dieng, a promis de lui ôter la vie. Tout serait parti de la décision de l’Apr de remettre à chaque maire  une enveloppe de 100 mille francs CFA pour l’élection des membres du Haut conseil des collectivités territoriales dans le département de Tivaouane.

« Le jour du vote, raconte Abdou Ndéné Sall, Pape Dieng qui n’est pas maire, accompagné de nervis, m’a interpellé sur les 100 000 F CFA et je lui ai clairement indiqué que l’enveloppe a été remise au maire de Pékesse, Djibril Mbaye, membre de la coalition Benno bokk yakaar. Il n’était pas content et m’a menacé de mort devant des témoins».

Le secrétaire d’État n’a pas déposé une plainte pour autant. Il confie : « J’ai informé la police pour qu’elle vienne le faire sortir de chez moi, pour éviter tout incident malheureux. Et l’incident s’est arrêté là».