Le ministre de l’Intérieur répond au FPDR :  » Personne ne peut frauder les élections au Sénégal »

Abdoulaye Daouda Diallo, qui présidait hier, jeudi 17 septembre, un atelier sur le contentieux électoral a profité de l’occasion pour apporter la réplique aux leaders du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) qui réclamait sa tête, rapporte L’Observateur. Il est d’avis que ceux qui s’agitent pour écarter son département de l’élection présidentielle n’ont pas raison, parce qu’il est légitime pour superviser l’organisation de l’élection. « Il faut reconnaitre aujourd’hui que c’est une machine suffisamment huilée qui nous a valu beaucoup de satisfaction », souligne-t-il.

Abdoulaye Daouda Diallo précise que l’organisation des élections est du domaine de l’Administration territoriale, de la Direction générale des élections et de la Cena. « Je ne pense pas qu’on peut s’amuser à commettre des fraudes dans ces conditions. Ce n’est pas dans notre culture, je le dis et le rappelle, nous ne sommes pas dans des dispositions de rentrer dans ces choses-là. C’est vraiment choquant, à la limite, je dirais que c’est une insulte à toutes ces autorités qui s’activent, jour et nuit, pour inscrire notre processus électoral dans les meilleures démocraties qui se font dans le monde », a-t-il fait savoir.

2 Comments

  1. ce ministre est nul et corompu car pourquoi il a laisse les gens confectionner des CI dans les permenences de apr que une militante a avoue devant les tele

Les commentaires sont fermés.