Le ministre de l’Education nationale doit démissionner…Regardez le taux catastrophique des résultats du…

Les résultats au BAC passent de 64% en 2012 à 33% en 2015 dans le plus grand Lycée, les acteurs indexent l’environnement scolaire
Ce qui se passe à Bignona fait peur. Le plus grand lycée du département est malade. Les résultats au BAC sont la preuve que le mal est présent. Le lycée Ahoune Sané fait de moins en moins de bons résultats au BAC. En 2012, le lycée a fait un taux de réussite au baccalauréat d’environ 64% et les gens avaient dit que ce n’était fameux mais ils ne savaient pas qui le pire reste à venir. En effet, en 2015, l’établissement s’est retrouvé avec un taux qui tourne autour de 33%. Et on se demande combien ce sera à la fin de l’année en cours. Les acteurs semblent connaitre les causes mais ils sont impuissants face aux principales difficultés. L’environnement scolaire du lycée ne favorise pas l’excellence. Les classes sont pléthoriques, les professeurs manquent à chaque début d’année offrant souvent aux élèves l’occasion d’aller en grève. Justement, ces grèves d’élèves souvent trop longues constituent aussi un élément favorisant la baisse du niveau car affectant sérieusement le quantum horaire. Il s’y ajoute que ces trois dernières années ont été particulièrement perturbées par les longues grèves des syndicats de l’enseignement dans leur récurrent différend avec le gouvernement avec des promesses non tenues et des protocoles signés et non appliqués. Pour pallier à certaines difficultés, le lycée a initié un projet de construction d’un amphithéâtre d’une capacité de 300 places. Cet ouvrage devrait contribuer à régler le problème de manque de professeur dans certaines disciplines comme les matières scientifiques et la philosophie. La 1ère pierre a été posée le 20 Juin 2015mais jusque-là, l’édifice peine à se dresser faute de moyens. Le lycée, avec ses maigres moyens ne peut pas supporter le coût. C’est alors que le conseil départemental a été mis dans le coup et a décidé de porter le projet en comptant sur ses propres ressources et sur l’appui de partenaires. Et si l’état prenait en charge ce projet ? Dans ce cas, il aura résolu beaucoup de problèmes. Le coût global du bâtiment multifonctionnel qui va contenir l’amphithéâtre est de 115 millions de FCFA

L.BADIANE pour xibaaru.com