Le ministre de la Santé durcit la LOI anti-tabac au Sénégal…C’est fini la pub !

Le Ministère de la Santé et de l’Action sociale va se prononcer ce mercredi sur les décrets d’application de la loi anti-tabac.

L’adoption du décret n° 2016-1008 du 26 juillet 2016 portant application de la loi n° 2014-14 du 28 mars 2014 relative à la fabrication,  au conditionnement, à l’étiquetage, à la vente et à l’usage du tabac au Sénégal, marque une étape majeure dans la politique nationale de lutte contre le tabac.

Le décret n° 2016-1008 du 26 juillet 2016 a pour objet de préciser les modalités de mise en œuvre de la loi n° 2014-14 du 28 mars 201 qui :

  • Protège  les populations contre l’exposition à la fumée du tabac en interdisant de fumer dans les lieux publics ou ouvert au public, ou à usage collectif et tout lieu qui constitue un lieu de travail, ainsi que dans les moyens de transport public ;
  • Interdit la publicité, la promotion et le parrainage du tabac et des produits du tabac ;
  • Exige que le conditionnement et l’étiquetage extérieur des produits du tabac portent des mises en garde sanitaires pertinentes sous forme d’image et de texte couvrant 70% de chacune des faces principales (en recto et verso) du paquet de tabac et de produits du tabac et du conditionnement extérieur ;
  • Apporte le fondement légal de la lutte contre le commerce illicite des produits du tabac dont l’Assemblée nationale vient de voter la loi autorisant le Président de la République à ratifier le protocole relatif au commerce illicite du tabac de l’OMS.

Ainsi, le Ministère de la Santé et de l’Action sociale à travers le Programme National de Lutte contre le Tabac (PNLT) organise une conférence de presse pour  une meilleure appropriation et informer les populations sur les prochaines étapes dans la mise en œuvre de la loi et  de son décret d’application le mercredi 17 août 2016 à 10 heures au cabinet du ministre sous la présidence effective du Pr Awa Marie Coll Seck.