Le ministre de la Justice évalue à 400 le déficit de magistrats

Le vote du projet de loi relatif au Conseil constitutionnel a été l’occasion pour le garde des Sceaux, Me Sidiki Kaba, d’exposer les grandes avancées obtenues dans le domaine de la justice. D’après lui, il faudrait résoudre le déficit de magistrats qui sont au nombre de 400 au Sénégal. Un nombre très insuffisant pour une population de 14 millions d’habitants. Le ministre a aussi évoqué la nécessité d’une formation continue des magistrats. Par ailleurs, il a renseigné qu’au titre des réformes dans l’alimentation des prisonniers, la ration quotidienne est passée de 700 francs à 1000 francs par jour.