Le ministère de l’Intérieur prépare le HCCT dans 78 bureaux de vote pour…Près de 27 000 électeurs

La Direction générale des Elections  prépare l’élection au Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) prévu le 4 septembre 2016. On s’y fait un point d’honneur à la réussir comme les autres élections même si elles ne sont ni comparables en taille. Mais pour les hommes du commissaire Thiendella Fall, « toutes les élections sont d’égale dignité dans leur organisation, étant encadrées par des dispositions légales et réglementaires suivies avec beaucoup de rigueur ». L’élection au Hcct n’y déroge pas. « Elle respecte toutes les phases d’une élection, avec l’élaboration d’un calendrier qui va de la constitution du fichier des électeurs au scrutin en passant par le dépôt des listes, le choix des couleurs des bulletins, etc. Toutes les étapes d’une élection sont respectées ainsi que les délais de recours pour chaque phase où il y a contentieux ».

En la matière, c’est le vote de la loi sur le Hcct qui a enclenché le compte à rebours à la Dge et déterminé son action. A l’heure actuelle, lendemains de dépôt des listes – 38 ayant été reçues -, on attend la sortie de l’arrêté du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique qui fixe les listes autorisées à participer, pour ensuite procéder à l’arbitrage des couleurs des bulletins avant que la commande pour leur impression ne soit passée. Ensuite, il faudra passer à la phase de l’organisation matérielle. A ce sujet, il faut savoir que cette élection est une vraie « petite grande élection » parce qu’elle se passe à l’échelle du territoire nationale, même si ce ne sont que 27 000 électeurs – en fait les conseillers municipaux et départementaux – qui vont passer dans l’isoloir et devant les urnes. Ainsi 78 bureaux de vote vont être installés sur toute l’étendue du territoire et seront implantés au niveau des chefs-lieux de département. S’agissant du nombre de bureaux de vote, les techniciens de la Dge précisent qu’il est déterminé par le collège électoral.