Le milliardaire Cheikh Amar assigné en justice et condamné…Il fait appel

L’ancien patron de l’Agence de régulation des télécommunications publiques (ARTP), Ndongo Diaw, avait acheté, à plus de 200 millions FCfa, une maison de la société immobilière Touba Real State (TRS) dont le propriétaire n’est autre que l’homme d’affaires Cheikh Amar. Cette société lui avait alors donné une promesse de vente. Ndongo Diaw, qui voulait entrer dans son titre foncier, s’est ouvert à la société pour réclamer devant notaire la vente définitive. Ce que Cheikh Amar et Cie n’ont pas voulu faire. L’ancien DG de l’ARTP n’avait d’autre choix que de porter l’affaire devant le juge des référés. Celui-ci a donné gain de cause à Ndongo Diaw et ordonné la perfection de la vente sous astreinte de 1 million FCfa par jour. Touba Real State et Cheikh Amar ont fait appel de cette décision. L’affaire reste toujours pendante devant les tribunaux. Nous y reviendrons…