Le meeting de l’AFP de Dakar se transforme en procès de Malick Gackou…Traité de menteur et de manipulateur

Le meeting de la coordination régionale de l’AFP de Dakar a été une tribune pour le chef de la délégation du bureau politique de l’Afp, Bouna Mohamed Seck, de s’attaquer sévèrement à Malick Gakou, le patron du Grand Parti, en termes à peine voilés.
Revenant sur la fameuse réunion du 10 Mars 2014 d’où est partie la crise à l’AFP, Bouna Mohamed Seck déclare tout de go qu’il y a eu beaucoup trop de mensonges, trop de manipulations autour de cette réunion.
« Ceux qui bavardent depuis un an ont bel et bien signé la résolution de la réunion du 10 mars 2014 portant sur notre soutien à Macky Sall pour un deuxième mandat », rappellera-il, non sans préciser que toute la logique des dissidents de l’AFP a comme base fondamentale, le mensonge
Pour justifier son propos, il expliquera que la stratégie de ces derniers (les dissidents) est uniquement basée sur la communication, un feu d’artifice axé sur le mensonge.
«Nous avons débarrassé l’AFP de ses scories qui avaient leur propre agenda. L’Afp a été victime d’agressions depuis sa naissance, mais personne ne peut tuer l’Afp », lance Bouna Seck à l’endroit des réfractaires au soutien à Macky Sall.
«Nous sommes plus que jamais engagés à soutenir Macky Sall parce que nous avons des ministres, des directeurs généraux, des présidents de conseil d’administration (Pca), etc », justifie-t-il, avant de réaffirmer l’ancrage du parti de Niasse dans la mouvance présidentielle.
Son camarade, responsable de la coordination de la région de Dakar, Ousmane Samb, n’a pas non plus été tendre avec ses désormais ex-camarades. Ainsi refuse-t-il de se battre ou de répondre à des personnes avec qui il ne boxe pas dans la même catégorie. «Ne nous faites pas l’insulte de nous comparer à des gens qui n’existent pas », tonnera Samb qui assimile ces derniers à « des marchands d’illusions ayant voulu déstabiliser l’AFP.»

1 Comment

  1. Attendons les élections!Vous,responsables de l’AFP,saurez que vous ne faites plus le poids.Surtout je vous conseille de travailler et laisser Gackou car il a presque ruiné le parti de Niass en de garnissant ses rangs.Les 90% des responsables de l’AFP ont regagné le GP pour accompagner la politique de Gackou.De grâce traduisez votre Plan Sans Espoirs (PSE) en Plan Sénégal Émergent.
    Je suis apolitique mais suis observateur.

Les commentaires sont fermés.