Le MCSS accuse Me Boucounta Diallo de perpétrer un « coup d’Etat »

Communiqué du Bureau Politique

Les déclarations de l’Avocat  Me Boucounta DIALLO (photo) sur la grâce présidentielle  est une incitation à un coup d’Etat.

Le bureau politique s’est réuni à son siège à Pikine sous la présidence de son secrétaire général national le Président Abdoulaye Mamadou GUISSE.

Sur la situation Nationale, le Parti MCSS/Fulla Ak Fayda  se félicite de la décision très courageuse et indépendante qui vise à  libérer l’ancien Ministre d’Etat Karim Meissa WADE.

Le Bp met en garde les pourfendeurs du dialogue national  et condamne avec vigueur les                  déclarations de l’avocat Me Boucounta DIALLO qui remettent non seulement le pouvoir de grâce accordé au Président de la république par notre constitution, mais également incite à un coup d’Etat. De tels propos  n’honorent point notre démocratie très moderne, et affaibli la république dans sa souveraineté et son indépendance.

Ses déclarations recoupent intégralement celles  des ennemis  d’Abdoulaye Wade, de son fils Karim Wade et, plus généralement du sénégal dans un contexte d’apaisement.

Dans cette dynamique, le Bp du Parti MCSS/FF demande la publication des crimes économiques commis de SENGHOR à Abdou DIOUF.

Et enfin le Bp du Parti MCSS/FF interpelle l’Avocat Boucounta DIALLO sur le patrimoine détourné du premier président du sénégal Léopold SENGHOR.

Le Bp du Parti Mcss/FF rappelle à Me Boucounta DIALLO, que seuls les Présidents Abdoulaye WADE et Macky SALL  ont été élus  démocratiquement par les sénégalais.

Pour terminer, le Bp du Parti MCSS/FF appelle aux sénégalais de ne point suivre l’émeutier Me DIALLO, par ce que le sénégal est un peuple imbibé de valeurs culturelles séculaires.

Pikine, le 22 Juin 2016t

Le MCSS /Fulla Ak Fayda

 

LE SECRETAIRE GENRAL NATIONAL

Abdoulaye Mamadou GUISSE